L’Observatoire a débuté en janvier 2018 et a plusieurs vocations. Outre la recherche scientifique, il a pour objet la production d’expertise sur des sujets contemporains, l’organisation d’évènements scientifiques, ainsi que la diffusion de connaissances et de savoirs auprès d’un public non universitaire.

Les configurations politiques et stratégiques en Asie du Sud sont actuellement soumises à d’importantes transformations. La complexité des enjeux structurant la région doit par conséquent faire l’objet d’une analyse fine, fondée sur une approche multifactorielle, multiscalaire, et transnationale. Cette approche permettra d’anticiper au mieux les modalités d’une déstabilisation régionale.

Dans le cadre de la politique d’aide publique à la recherche française, cet Observatoire bénéficie du soutien de la Direction générale des relations internationales et de la stratégie (DGRIS) du ministère des Armées, ainsi que de l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (IRSEM).